Maddox, aujourd'hui âgé de 19 ans, aurait été acheté illégalement à en croire ce documentaire, intitulé The Stolen Children, bientôt diffusé aux USA. Elizabeth Jacobs, une étudiante de l’American Film Academy, ayant mené l'enquête sur cette adoption comme toutes les autres originaires du Cambodge.

L'étudiante a ainsi découvert que certains enfants ont été arrachés à leurs parents biologiques, pour être ensuite vendus par adoption, pour une centaine de dollars. Et ce serait le cas de Maddox, d'après les recherches d'Elizabeth Jacobs. Et cette dernière en avance même les preuves: les fondatrices de l’agence -dont Lauryn Galindo- par laquelle sont passés Brad Pitt et Angelina Jolie ont été accusées de trafic d’enfants, et condamnées pour blanchiment d’argent et falsification de documents pour l’obtention de visas américains de faux orphelins. Et ce, un an après l’adoption de Maddox. Pour rappel, c'était lors d’un voyage humanitaire en 2001 que l'actrice était tombé directement sous son charme. "Je ne peux pas l’expliquer et je ne suis pas superstitieuse, mais je savais qu’il était fait pour moi."

"Je ne volerais jamais son enfant à une mère"

Angelina Jolie, horrifiée par ces révélations, a toutefois tenu à réagir directement à ces rumeurs. "Je ne volerais jamais son enfant à une mère, déclare-t-elle, en affirmant que Maddox était un vrai orphelin. Je ne peux imaginer à quel point cela serait horrible." Avant qu'Elizabeth Jacobs ne retourne sur place afin de clôturer son documentaire pour 2022, le directeur de l’agence des droits humains en personne (Licadho Kek Glibru) n’est pas convaincu par les dires de la star. "Je suis sûr que cet enfant n’était pas un véritable orphelin et n’a pas été abandonné", a-t-il déclaré dans plusieurs médias US. Quoiqu'il arrive, Angeline Jolie a fait savoir qu'elle aimerait se rendre au Cambodge avec la réalisatrice du documentaire pour continuer l’enquête. Car il se pourrait bien que la mère biologique de Maddox soit toujours en vie...