Le magazine Gala a interviewé en exclusivité le frère de l'animatrice Flavie Flament. Olivier Lecanu dit ne pas reconnaître sa soeur et aurait des doutes sur sa santé mentale.


Le magazine Gala a interviewé Olivier Lecanu. Lors de cet entretien, le frère cadet de Flavie Flament avoue ne pas bien comprendre ce que Flavie a voulu faire passer comme message dans son livre. Il regrette que dans ce livre, elle malmène méchamment sa famille : "Elle entre­mêle des faits réels et des passages complè­te­ment roman­cés. A treize ans, Flavie en parais­sait deux de plus. Mais ma mère lui faisait confiance, elle savait lire dans son regard. Elles étaient super complices."

Concernant les événements qui ont marqué ses 13 ans, M. Lecanu tempère : "Elle évoque aujourd’­hui un viol. A l’époque, Flavie s’est plainte de gestes dépla­cés à ma mère et mes parents ont aussi­tôt inter­rompu les séances chez ce photographe. Mon père et ma mère auraient été aver­tis de ce qu’elle raconte dans son livre, ils auraient réagi plus ferme­ment, évidem­ment."

L'homme est inquiet pour sa soeur et notamment pour sa santé mentale. Concernant la violence des parents dont elle parle dans son livre, son frère est formel : "Elle sort des évène­ments de leur contexte. (...) Avec Flavie, tout prend des propor­tions incroyables."

Dans l'interview à retrouver dans les pages du magazine qui sort aujourd'hui, Olivier Lecanu conclut en lançant un "scud" : "Flavie m’a dit ouver­te­ment qu’elle voulait s’at­taquer à notre mère, qu’elle souhai­tait qu’elle se foute en l’air." Selon lui, "à l’évi­dence, elle ne va pas bien".