À plus de 75 ans (merci au Covid d’avoir levé le voile sur ce mystère qui planait depuis toujours!), Amanda Lear n’a plus rien à prouver à personne. Tour à tour mannequin, muse de Dali, chanteuse disco à succès (en Europe !), comédienne et présentatrice de télévision littéralement adulée en Italie, elle a également côtoyé de très près le Swinging London et donc le gratin du rock de l’époque. On lui connaît, entre autres, une liaison avec Brian Jones, membre fondateur des Rolling Stones.


Interrogée par Gala à l’occasion de la sortie de son nouvel album, Tuberose, le 22 octobre, elle a livré une anecdote dont elle a le secret. Cash comme elle en a l’habitude, elle s’est exprimée sur sa longévité sous les feux des projecteurs. “J’exerce encore de la fascination parce que je suis rock, fait-elle savoir. J’ai connu les Rolling Stones, Bryan Ferry, David Bowie (c’est lui qui la convainc de chanter. Il lui a payé des cours de chant et de danse, NdlR.), Salvador Dali, Jimi Hendrix…” Elle profite de l’occasion pour dévoiler la “mésaventure” qui lui est arrivée avec un artiste italien désormais en pleine gloire : Måneskin. “Avant qu’ils ne gagnent l’Eurovision, ils voulaient que je chante avec eux. Sans me payer ! J’ai refusé, bien évidemment.” C’était l’an dernier, à l’occasion de la 71e édition du festival de Sanremo. Damiano David et ses acolytes souhaitaient partager avec elle le duo "Amandoti". C’est en remportant ce festival que Måneskin a gagné sa place pour représenter l’Italie à l’Eurovision...

Si l’histoire ne dit pas qui est le réel perdant de l’affaire, il n’y a rien d’étonnant à voir Måneskin solliciter Amanda Lear. C’est une immense vedette en Italie. Par sa carrière musicale et surtout grâce à la télévision. Depuis 1978, elle y a animé toutes sortes d’émissions, en particulier de la variété, des téléréalités et des télé-crochets, notamment pour les chaînes de Silvio Berlusconi : Canale 5, Italia 1, Rete 4. Puis sur la Rai. Elle a aussi officié comme membre du jury de nombreux programmes, dont la version italienne de Danse avec les Stars (Ballando con le stelle), Miss Italie, etc.

Sociétaire des Grosses Têtes de Philippe Bouvard de 1980 à 2014, elle a aussi été présente dans le petit écran en France. Elle a animé des rendez-vous avec Roger Zabel, Christian Morin, Jean-Pierre Foucault (dans Sacrée soirée !) qui l’avait appelée pour sauver ses audiences en berne, etc.

En Allemagne, c’est un programme érotique baptisé Peep ! qu’elle a présenté au milieu des années 90. Elle s’est aussi forgée une sérieuse réputation dans la petite lucarne en Espagne.