Construit en 1991 dans le style d'un château français, «the Manor» est également la plus grande résidence du comté de Los Angeles


LOS ANGELES Le luxueux «Manoir» du producteur des «Drôles de dames» Aaron Spelling à Beverly Hills est mis en vente par la veuve du producteur des «Drôles de dames» au prix de 150 millions de dollars (113 millions d'euros), ce qui en fait la demeure la plus chère actuellement sur le marché immobilier aux Etats-Unis.

Construit en 1991 dans le style d'un château français, «the Manor» est également la plus grande résidence du comté de Los Angeles. Il s'élève sur trois niveaux, possède une centaine de pièces et son corps principal encadré par deux ailes symétriques donne sur un jardin à la française. Le Manoir est doté de tout le luxe imaginable et peut accueillir une centaine de voitures.
Aaron Spelling, mort en 2006 à l'âge de 83 ans, avait fait fortune avec la production de nombreuses séries télévisées comme «Les Drôles de dames», «Starsky et Hutch», «Dynasty» et «Beverly Hills».

Sa veuve Candy Spelling a déclaré à l'Associated Press qu'elle avait choisi l'agent immobilier avec l'aide de son chien Madison, en observant sa réaction pendant la visite du Manoir avec les différents professionnels.

Mme Spelling veut emménager dans le luxueux duplex sur deux niveaux qu'elle a acheté l'an dernier à Los Angeles pour la somme de 47 millions de dollars (35,4 millions d'euros). «J'éprouve de merveilleux, merveilleux, merveilleux sentiments envers cette demeure (le Manoir) (...) mais j'ai envie d'entamer un nouveau chapitre de ma vie», a-t-elle expliqué à l'AP.

© La Dernière Heure 2009