Le réalisateur américain a finalement publié ses mémoires. Le livre est disponible depuis lundi aux États-Unis.

Woody Allen est finalement parvenu à publier ses mémoires. Le livre est paru lundi aux États-Unis et ce malgré le retrait de Hachette qui en avait initialement acquis les droits et l’avait programmé pour le 7 avril avant de se rétracter suite l’indignation de des enfants du réalisateur, son fils Ronan et sa fille Dylan Farrow.

Au début du mois de mars, le premier avait manifesté sa déception envers Hachette chez qui il a lui même publié son livre, Catch and Kill, dans lequel il a raconté son enquête sur l’affaire Wenstein et comment les gens de pouvoir s’organisent pour ne pas être tenus responsables d’abus sexuels. La seconde clame depuis 1992 avoir été sexuellement agressée par son père alors n’avait que 7 ans. Des accusations contredites depuis par le cinéaste qui maintient sa position dans le livre qu’il vient de sortir et se dit prêt accueillir sa fille à bras ouverts, même s’il a conscience qu’il ne s’agit que d’un rêve à l’heure actuelle.

Pour l'argent

Dans Apropos of Nothing, titre de ses mémoires, Woody Allen revient aussi sur son mariage avec Soon-Yi Prévin, fille adoptive de Mia Farrow avec qui il était en couple dans les années 80. C’était un mariage de raison explique-t-il, “pas pour des raisons romantiques, mais pour des raisons strictement financières”. C’est la différence d’âge qui l’a motivé à l’épouser. “Je savais que j’étais bien plus vieux qu’elle et que je pourrais mourir brutalement, écrit-il. Si cela arrivait, je voulais qu’elle soit légalement protégée et qu’elle puisse hériter de tout ce que je possédais.”

Il avait 61 ans et elle 27 quand leur union a été célébrée dans le plus grand secret à Venise, en 1997. Il précise qu'aucun d'eux ne ressentait le besoin d'officialiser leur relation. L'amour qu'ils se portaient l'un envers l'autre suffisait, jusqu'à ce que des considérations très matérielles n'entrent en ligne de compte.