La comédienne admet avoir très mal vécu la maladie de son mari, Michael Douglas.

"Quand j’ai appris la maladie de mon mari, j’étais dans un piteux état , confie l’actrice américaine devant un parterre de médecins où elle expliquait son expérience personnelle. Je dois l’admettre. J’ai épousé un homme avec une grande force de vivre. Pour la première fois, il devait se battre pour survivre."

Devant les trois mille personnes rassemblées dimanche dernier à New York lors du congrès annuel des oncologues spécialistes de la tête et du cou, Catherine Zeta-Jones ne feint pas son mea culpa. "Je suis très heureuse d’être là ce matin avec mon mari, insiste-t-elle et n’en revenant toujours pas d’avoir surmonté cet obstacle. Littéralement, je suis heureuse d’être là avec mon mari."

Retour quatre ans en arrière, en septembre 2010. Michael Douglas, son acteur de mari depuis 10 ans et père de leurs deux enfants (Carys, 11 ans, et Dylan, 13 ans), annonce qu’il est atteint d’un cancer de la gorge. Alors qu’en réalité, l’acteur américain souffrait d’un cancer… de la langue ! Mais le choc était trop fort pour Catherine Zeta-Jones. Pendant ce temps-là, la star de Wall Street suit un traitement chimiothérapeutique pendant 7 semaines. Au final, après avoir subi une opération lui ôtant une tumeur de la taille d’une noix, et malgré un diagnostic de niveau 4, le plus dangereux, Michael Douglas a retrouvé toute sa jeunesse à 69 ans.

À ses côtés, sa femme sombre dans des troubles bipolaires, entre excitation et dépression lorsqu’elle s’est rendu compte que cela n’arrivait pas qu’aux autres… "Lorsque vous êtes touchée comme je l’ai été, c’est un déclencheur qui met à mal votre équilibre : pas de sommeil, beaucoup d’inquiétude, du stress…" Bref, entre hospitalisations et crises à répétition, l’état de Catherine Zeta-Jones devenait ingérable pour son époux. Résultat ? Le couple annonce sa séparation, avant de se raviser peu après. S’en sont suivies 3 longues années de rémission, synonymes de calvaire pour toute la famille. "Je n’étais pas aussi forte que je pensais l’être", admet-elle.

Mais l’amour étant plus fort que tout, le couple star d’Hollywood a vaincu la maladie et ses aléas. Pour ne plus jamais se perdre de vue aujourd’hui.