Lorsque le prince Charles de Luxembourg est né le 10 mai 2010 à la maternité Grande-Duchesse Charlotte à Luxembourg-Ville, il a non seulement comblé ses parents le grand-duc héritier Guillaume et la grande-duchesse héritière Stéphanie mais est devenu la petite coqueluche de son état.

Il faut dire que l’attente avait été longue pour le couple héritier. La venue au monde du petit Charles est arrivée 7 ans et demi après leur mariage. Depuis, Guillaume et Stéphanie de Luxembourg ont pris l’habitude d’associer leur fils lors de leurs sorties publiques. Même si d’autres enfants princiers sont montrés en public ou lors de séances de photos, le prince Charles prend quant à lui une part active au programme officiel.

Cet été, il a inauguré la veille de la Fête nationale une aire de jeux qui porte son nom à Esch-sur-Alzette et qui a été financée en partie par les dons effectués par la population au moment de sa naissance. Il a aussi assisté à l’inauguration de la foire agricole d’Ettelbruck, s’intéressant tout particulièrement aux animaux de ferme.

À chacune de ses apparitions dans les bras de ses parents ou dans sa poussette, le prince Charles de Luxembourg offre une image d’un jeune enfant toujours souriant, de bonne humeur et à l’œil fort vif pour capter tout ce qui se passe autour de lui. Sur les réseaux sociaux, les photos de ses sorties emportent tous les suffrages.

Installés au château de Fischbach, Guillaume et Stéphanie qui pour rappel est belge de naissance - elle est comtesse de Lannoy - veillent à s’occuper personnellement de leur fils. Tous deux disposent d’un très solide bagage intellectuel de par leurs études et sont polyglottes. Ils ont multiplié les visites de terrain auprès d’entreprises familiales et ont toujours comme centre d’intérêt la mise en lumière du patrimoine et des artisans.

La Cour a diffusé cette semaine une série de clichés pris lors de différentes visites de maisons de repos. Le grand-duc héritier et son épouse sont allés à la rencontre des seniors qui ont tant souffert de l’isolement pendant la pandémie. Le petit Charles était bien entendu de la partie. On peut le voir dans les bras de sa mère, parfois par terre jouant avec sa peluche ou mangeant un bout de gâteau offert par l’un des pensionnaires. Des images d’un grand naturel et surtout d’une évidente proximité voulue par Guillaume et Stéphanie dans leurs contacts.

Charles est le cinquième petit-enfant du grand-duc Henri et de la grande-duchesse Maria Teresa qui poste aussi ponctuellement des photos du bébé sur sa page Facebook personnelle.