Il a de nouveau foulé le sol anglais aux alentours de midi et demi. Fraîchement débarqué de Californie pour participer à l'inauguration d'une statue à l'effigie de Diana, le prince Harry va devoir attendre un peu avant de revoir la famille royale.  

Petit comité  

Le duc de Sussex, arrivé seul comme ce fut annoncé, va devoir respecter un période d'isolement de cinq jours. C'est à Frogmore Cottage, coquet domaine qui devait être le nid douillet des parents d'Archie, que le Prince de 36 ans logerait.
Selon le Daily Mail, Harry et William ont d'ores et déjà revu leurs plans quant à la cérémonie du 1er juillet qui marquera les 60 ans de leur mère. À la base, 100 convives étaient attendus à Kensington Palace, dont d'anciens collaborateurs et amis de la princesse de Galles. Mais les deux frères ont finalement préféré jouer la carte de l'intimité, coronavirus oblige. Seule la famille Spencer devrait être présente le jour J, affirme le journal.

Si les relations sont toujours fraîches, le mot d'ordre est donné : il leur faudra mettre leurs différends de côté pour célébrer "l'impact positif" de Lady Di, décédée à l'âgé de 36 ans à Paris.