L'ex-actrice américaine de 39 ans reproche notamment à Associated Newspapers - qui édite le Mail Online, le Daily Mail et sa version dominicale Mail on Sunday - d'avoir porté atteinte à sa vie privée en publiant des extraits d'une lettre adressée à son père Thomas Markle en août 2018.

Le procès devait initialement se dérouler en janvier 2021, mais les avocats de la duchesse de Sussex ont réclamé jeudi matin, lors d'une audience fermée au public à la Haute cour de Londres, d'en repousser la date "beaucoup plus tard dans l'année", pour une "raison confidentielle".

"La bonne décision est d'accepter la demande de report", a déclaré ensuite lors d'une audience publique le juge Warby, en charge de l'affaire. "Cela signifie que la date du 11 janvier est annulée et que le procès sera reprogrammé à une nouvelle date à l'automne" 2021, a-t-il ajouté, évoquant "octobre ou novembre".