People Le Rouennais se confie à l’occasion de la sortie de son premier album.

En quelques années, le jeune rappeur Rilès est passé de composer dans sa chambre d’ado à Rouen à être signé par le label américain Republic Records (qui s’occupe entre autres de Nicki Minaj, Drake et Ariana Grande) et à parvenir à ramener Snoop Dogg dans l’un de ses clips. Il vient de sortir son premier album, Welcome to the Jungle et s’apprête à remplir les Zénith de France et le Palais 12 à Bruxelles. Une ascension fulgurante qui ne doit rien au hasard ou à la chance, mais bien à son appétence pour le travail, sa soif d’apprentissage et ses ambitions.

Le Français de 23 ans est entièrement autodidacte, biberonné aux tutoriels YouTube qui lui ont permis de manier production, mixage, mastering. Sa chambre lui sert de studio, et vice-versa. Il réalise également tous ses clips, jusqu’à choisir les objectifs de la caméra ou à s’occuper de la location des lieux de tournage. Rilès est un artiste complet, qui tient à être "l’artisan de sa propre histoire". Le fan de Kanye West et de Jay-Z livre un premier projet introspectif, réflexif, authentique.

(...)