Beyoncé est fortement courtisée pour incarner Nala dans la nouvelle adaptation du Roi lion.

Pour chacune de ses adaptations de dessin animé, le studio Disney cherche à engager des stars, soit pour donner la réplique aux personnages digitaux (comme Emma Watson face à Big Ben ou Lumière dans La Belle et la Bête) soit pour doubler les animaux créés informatiquement (Scarlett Johansson, Lupita Nyong’o, Bill Murray, Idris Elba ou Ben Kinsgley s’en sont chargé dans la version originale du Livre de la jungle).

Mais cette fois, la barre a été placée vraiment très haut. Pour doubler Nala dans le remake très attendu du Roi lion, Disney a contacté la reine incontestée du show-biz, Beyoncé. La chanteuse aux 220 millions d’albums vendus et aux 62,3 millions de followers sur Instagram, qui ne cesse de battre les records sur les réseaux sociaux, dans les palmarès musicaux et au box-office, ne se contenterait évidemment pas de parler mais serait aussi amenée à chanter. Autant dire que le succès cinématographique pourrait se doubler d’un triomphe discographique si elle répondait favorablement à cette demande.

Du côté du studio, les petits plats sont mis dans les grands et le tournage serait même aménagé en fonction de son emploi du temps.

Jon Favreau, qui se chargera de cette adaptation après celle du Livre de la jungle, met la pression maximale pour la convaincre de tenter une deuxième fois l’expérience du doublage, quatre ans après Epic.

Pour l’instant, la diva enceinte n’a pas encore signé son contrat. Mais selon certaines sources, elle serait extrêmement tentée par l’aventure. Et travaillerait ainsi en studio avec James Earl Jones (la voix légendaire de Dark Vador dans Star Wars mais aussi de Mufasa, le papa de Simba, dans le dessin animé de 1994) ainsi que Donald Glover (qui va lui aussi se retrouver dans l’univers Stars Wars, puisqu’il tiendra un rôle non encore précisé dans le spin-off consacré à Han Solo), qui a accepté de prêter sa voix à Simba.

Fameux casting pour un projet qui pourrait pulvériser des records au box-office.