Depuis le début de l’Euro 2020, les familles royales dont l’équipe nationale est en lice n’ont pas manqué de leur apporter tout leur soutien.

En Belgique, le roi Philippe leur a rendu visite au camp d’entraînement de Tubize avant leur départ pour Saint-Pétersbourg pour y disputer leur premier match, victorieux, face à la Russie.

Le souverain a ensuite fait le déplacement jusqu’à Copenhague pour soutenir les Diables face à l’équipe danoise. Il n’était d’ailleurs pas le seul royal dans la tribune. La famille royale de Danemark était venue en nombre : le prince héritier Frederik, la princesse héritière Mary, leur fils le prince Christian et leurs neveux les princes Nikolai et Felix.

Dans le stade de Copenhague, Frederik et Mary de Danemark avaient vécu le samedi 12 juin l’effroi de l’arrêt cardiaque du joueur Christian Eriksen. Rassurés sur l’état de santé stabilisé du joueur, ses coéquipiers avaient repris le jeu, s’inclinant face à la Finlande. Le couple princier avait posté une photo de l’équipe réunie en cercle au milieu du terrain, soulignant que la seule chose qui comptait était de savoir le joueur désormais stabilisé.

Le prince Frederik s’est ensuite déplacé pour encourager l’équipe lors de son entraînement, les félicitant pour leur unité au moment du drame et de la belle image de solidarité qu’ils avaient offerte au monde.

Felipe d’Espagne a quant à lui assisté à Séville au match entre son pays et la Suède, se soldant par un nul blanc.

Enfin, à Amsterdam, le roi Willem Alexander et la reine Maxima des Pays-Bas ont assisté à la victoire de leur équipe par 3-0 face à l’Ukraine. Un résultat gagnant qui provoqua à plusieurs reprises l’agitation du souverain qui ne dissimula pas sa joie.