En marge de la COP21 qui démarre ce lundi à Paris, Gala a répertorié les people les plus engagés pour notre environnement.

De la consommatrice bio Mélanie Laurent qui a tourné une fiction documentaire intitulée Demain et qui met en lumière les bonnes solutions environnementales adoptées par différents pays à l’actrice Cameron Diaz saves the world (et ses dix courts-métrages documentaires pour sensibiliser à la cause) en passant par Gwyneth Paltrow (qui cuisine à base de graines et céréales et conduit une voiture hybride), la végétalienne Nathalie Portman (ambassadrice d’une ligne de chaussures écologiques de la maison Dior et qui a aussi voulu que sa bague de fiançailles soit fabriquée avec une matière recyclée, de l’or platine) ou encore le Prince Charles qui promeut une agriculture biologique et milite pour le développement durable, cinq autres stars sont de véritables exemples à suivre en ce premier jour de la Cop21, la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique.

Gisèle Bundchen. En plus d’une ligne de cosmétiques bio, la mannequin - devenue femme d’affaires - produit des tongs 100 % recyclables avec Ipanema et verse l’intégralité des bénéfices à l’Institut sociologique environnemental.

Bixente Lizarazu. Depuis le naufrage du pétrolier Prestige en 2003 (et la gigantesque marée noire que cela a engendrée), l’ancien footballeur a créé l’association Liza, Pour une mer en bleue destinée à protéger le littoral et l’écosystème marin. Sa compagne et actrice Claire Keim le soutient et, de par sa notoriété, aide d’autres causes dont la Fondation de Nicolas Hulot.

Marion Cotillard. Depuis 2001, la Môme s’est fait l’une des porte-parole de Greenpeace, a accompagné François Hollande dans sa lutte contre le réchauffement climatique, trie ses poubelles depuis des années et plante des arbres en Écosse.

Julia Roberts. Porte-parole d’une société américaine qui crée des carburants alternatifs, l’actrice est engagée à plus d’un titre. La Pretty Woman la plus célèbre de la planète achète bio, utilise des couches lavables et a fait installer des panneaux solaires sur sa maison.

Leonardo Di Caprio. The last but not least ! Depuis Titanic, l’acteur a créé une fondation et s’est lancé dans la protection de l’environnement. Ce n’est donc pas anodin si l’ONU en a fait l’un de ses messagers de paix, spécialisé sur la question du réchauffement climatique. Plus que simplement parler, l’homme agit : il roule à vélo ou en voiture écolo, a posé des panneaux solaires sur sa maison et multiplie les dons à des associations.