"Je m’étais engueulée avec le père de mon fils (NdlR : le footballeur Claude Makelele) ce jour-là", raconte Noémie Lenoir. "Je l’ai regardé et je lui ai dit : Je vais aller me tuer. Je suis montée dans ma chambre, je me suis habillée en blanc, un truc pathétique… Je suis partie, j’ai trouvé un fossé, j’ai pris une bouteille de vodka, et j’ai avalé tous les cachets", poursuit ensuite la célèbre top-modèle et comédienne .

"À ce moment-là, je ne sais pas pourquoi, j’ai appelé un ami à moi et je lui ai dit : Tu diras à mon fils que sa maman l’aime et qu’elle est désolée du geste qu’elle va faire, mais je ne suis pas assez bien pour vous, donc je m’en vais."

La jeune femme avait en effet tenté de mettre fin à ses jours, en mai 2010. Elle avait été retrouvée inanimée à la lisière de la forêt de la Celle-Saint-Cloud, après avoir pris un mélange d’alcool et de médicaments. Quatre ans plus tard, elle décide donc de raconter en détail cet épisode tragique dans l’émission de Frédéric Lopez, La parenthèse inattendue.

Et pour être inattendu , c’était inattendu. Bouleversante, elle évoque sans tabou ce qui l’a poussée à commettre l’irréparable. Ne comprenant pas tout de suite la gravité de la situation, son ancien compagnon n’avait pas réagi à sa menace, et l’avait laissée quitter la maison en pleine nuit.

Heureusement, elle avait été retrouvée par un passant qui avait pu prévenir les secours à temps. Une triste nuit que la mannequin a maintenant laissée loin derrière elle. Un moment douloureux qu’elle a partagé avec émotion ce mercredi soir sur France 2.

On comprend maintenant mieux pourquoi elle avait disparu de la circulation depuis quelque temps. Sans vilain jeu de mots, Noémie Lenoir broyait du noir. À seulement 30 ans. Elle en a 34 aujourd’hui. Espérons que ce ne soit donc plus qu’un lointain cauchemar.