Elle est présentée depuis quelque temps comme une princesse rebelle.

Le 26 juin 2005 voyait le jour à l’hôpital Bronovo de La Haye la princesse Alexia des Pays-Bas, deuxième des trois filles du roi Willem-Alexander et de la reine Maxima, qui n’étaient pas encore sur le trône.

Alexia, Juliana, Marcela, Laurentien reçut pour parrains et marraines son oncle paternel le prince Friso (décédé en 2013), son oncle maternel Juan Zorreguieta, la reine Mathilde, Frans Ferdinand de Beaufort et Alexandra Jankovich de Jeszenice.

Alexia a vécu au domaine de Wassenaar jusqu’en janvier 2019 date à laquelle la famille royale s’est installée au Palais Huis ten Bosch à La Haye.

Elle a suivi ses études primaires à l’école Bloemcamp de Wassenaar et étudie à présent comme sa sœur aînée la princesse héritière Amalia au Christelijk Gymnasium Sorghvliet à La Haye.

Comme ses sœurs, la princesse Alexia parle couramment en plus du néerlandais, l’anglais et l’espagnol.

Depuis quelque temps déjà, Alexia des Pays-Bas est présentée dans la presse de son pays comme une princesse rebelle un peu à l’instar autrefois de la princesse Margaret et de la princesse Stéphanie de Monaco.

Alexia affiche en tous les cas une personnalité qui semble forte par rapport à ses sœurs Amalia et Ariane. Elle suit de près la mode, porte déjà de hauts talons, se maquille et surtout donne du fil à retordre à la Cour avec ses incursions sur des sites et réseaux sociaux. Des videos ont ainsi circulé où on la voyait danser et chanter avec des amies et voici quelques jours la rumeur d’un cliché la montrant en train de fumer a fait le tour des rédactions. Toutes ces images avérées ou supposées ne se trouvent en tous les cas plus sur la toile.

Sportive, elle pratique comme le reste de la famille chaque hiver le ski en Autriche. Cet été compte tenu de la situation sanitaire, on ignore encore si Alexia et les siens se rendront dans leur résidence privée de Kranidi au Péloponnèse en Grèce et profiteront du nouveau yacht acheté par le souverain.