Le vendredi 25 mars, la locomotive du Morning de Radio Contact fêtera son anniversaire. Mais dans sa tête, Maria Del Rio aura éternellement 30 ans…

Même si Maria Del Rio rêve d’un gâteau de profiteroles, c’est une bouteille de champagne qu’elle amènera à la radio le matin de son anniversaire.

43 ans, ça a une signification particulière pour vous ?

"Non. À 40 ans, c’était un cap important dans la tête puis j’ai constaté qu’il n’y a pas grand-chose qui change finalement. Ici, je me dis que je n’ai pas l’impression de changer du tout donc ça ne fait rien."

Dans votre tête, vous avez arrêté de compter à quel âge ?

"Dans ma tête, je suis restée à 30 ans. J’aimais bien avoir 30 ans, je me sentais enfin mieux dans ma peau, plus sereine, plus assise et ancrée dans la terre, grâce aussi à la naissance de Diego qui a 8 ans maintenant."

Comment allez-vous fêter vos 43 ans ?

"Je suis toujours à me dire que je ne ferai rien et puis arrivent des potes qui me disent : Tu es dingue, ça tombe un vendredi, on va venir chez toi, préparer à manger. Donc il y aura quelque chose, mais je ne sais pas encore quoi."

Vous avez déjà fêté votre anniversaire en grande pompe ?

"Oui. À 30 ans, j’ai organisé une énorme fête avec mes amis d’enfance, mes potes de théâtre. À 40 ans, je me suis fait un méga resto avec des amis proches qui étaient nombreux au final. On a beau se dire qu’on fait un petit comité, la liste s’allonge et on se retrouve avec une grande assemblée."

On vous a déjà organisé un anniversaire surprise ?

"Oh oui ! Pour mes 25 ans, je crois. Une de mes meilleures amies, Dominique, a réussi ce tour de force et je n’ai rien vu venir. Inoubliable, incroyable d’avoir réuni mes parents, ma sœur, mes amis alors que j’étais à mille lieues de ça. Surtout quand on sait que je suis la reine pour percer toutes les surprises. Je dois toujours anticiper, les événements; c’est un toc. Ici à Radio Contact, ils me préparaient une surprise que j’ai déjà réussi à ficher en l’air à force de vouloir savoir… Je pense qu’ils sont sur une autre idée."

Des souvenirs d’enfance ?

"Le premier anniversaire que mes parents m’ont autorisée à faire avec des amis à la maison. C’était ma plus grande excitation mais aussi ma plus grande angoisse. J’avais peur que personne ne vienne. Je devais avoir 10 ans et j’étais timide à l’époque. Je n’étais pas forcément invitée aux anniversaires des autres."


Un magicien pour l’annif de son fils

Maria Del Rio l’avoue tout de suite : elle n’est pas un cordon-bleu. "Je ne suis pas une maman pâtissière et je ne fais pas de gâteau d’anniversaire moi-même. Mais j’en achète toujours un pour pouvoir souffler les bougies. Pour mon fils Diego, je me creuse depuis qu’il est petit pour trouver des thèmes d’anniversaire. Pour ses 4 ans, j’ai fait venir un magicien pour les petits enfants. On a d’ailleurs regardé les photos et vidéos il n’y a pas longtemps. Pour ses 5 ans, c’était un anniversaire pirate avec un animateur habillé en Jack Sparrow qui a organisé une chasse aux trésors. L’an dernier, on a fait ça plus simplement et ils ont joué au foot dans le jardin. Cette année, j’ai refait appel à un magicien illusionniste, mais ça devient un vrai petit mec qui joue à la guerre avec ses copains."