People

Ils ne sont pas arrivés les mains vides.


Elle élargit sa collection. Grande amatrice de broches – elle s'en servirait pour faire passer de subtils messages politiques –, Elizabeth II s'est vue offrir une belle pièce par les Trump lors de leur visite officielle. Les locataires de la Maison-Blanche sont arrivés à Buckingham Palace avec une broche Tiffany&Co en forme de coquelicot, une fleur qui rend hommage aux soldats tombés lors de la Première Guerre mondiale au Royaume-Uni. Le bijou, fait d'argent et de pavot de soie rouge, lui a été remis dans une élégante boîte en cuir et en bois. Son prix ? 650 dollars.

Et la reine n'est pas la seule à avoir été gâtée. Le prince Philip, qui s'est retiré de la vie publique, va pouvoir porter un blouson Air Force One customisé. Habituellement, ceux-ci sont de couleur bleu marine et le nom du propriétaire est brodé en blanc sur la poitrine gauche. Un cadeau bien pensé lorsque l'on sait que le Duc d’Édimbourg fut un pilote émérite de la Royal Air Force. Il a également reçu une autobiographie signée du général et pilote américain James Doolittle.

Barack Obama dans son bomber Air Force One en 2009 et la broche "Amapola" de Tiffany&Co.
Barack Obama dans son bomber Air Force One en 2009 et la broche "Amapola" de Tiffany&Co. © Pete Souza/Obama White House/Flickr

La Reine et le Prince leur ont évidemment rendu la pareille. La First Lady a eu droit à un coffret en argent et en émail dont l'intérieur bleu roi rappelle les colonnes de la superbe « Music Room » de Buckingham Palace. Le président des États-Unis pourra se jeter sur une première édition de La Seconde Guerre mondiale, une œuvre d'un certain Winston Churchill.