L’ouvrage est attendu le 29 septembre prochain et s’intitule Tout commence par soi (éditions Albin Michel). Tatiana Silva y parle d’elle et aborde des sujets sensibles comme son avortement. C’est rare dans son chef parce que depuis toujours elle s’est montrée très discrète, secrète même, sur sa vie privée. Elle y évoque aussi ses amours sans cependant donner le moindre nom apprend-on à la lecture de l’interview qu’elle a accordé à Gala dans le cadre de la sortie de ce livre.

Lors de cet entretien, elle a cependant révélé quelques éléments concernant sa relation avec Stromae. “Nous avons eu une relation. Officielle, mais très discrète, précise-t-elle au magazine. Les gens savent que nous avons été ensemble mais ni lui ni moi n’en parlons. Je sais ce que j’ai vécu avec lui, il sait ce qu’il a vécu avec moi. Et son nom n’apparaît pas dans le livre, comme il se doit.”

Impossible d’en savoir plus, Tatiana Silva a fait du silence sa règle d’or lorsqu’il s’agit d’aborder le sujet. Tout juste avait-elle confié à Paris Match, en 2017, avoir vécu “une merveilleuse histoire” avec l’interprète de “Papaoutai”, que leurs échanges “ont été incomparables” et que le chanteur c’est “une belle personne”.

"Sans diplômes, c’était le mieux que je pouvais atteindre"

Dans cet entretien accordé à Gala, la Belge revient aussi sur son enfance avec la disparition de sa mère à l’âge de 16 ans. “Ça reste très violent”, dit-elle. En pleine crise d’adolescence à l’époque, elle regrette de ne pas avoir eu un comportement exemplaire avec elle. “Encore aujourd’hui, je me dis que j’aurais pu lui offrir plus de confort.”

Livrée à elle-même, son père ayant refait sa vie et sa famille étant éparpillée aux quatre coins de la planète, un juge lui a accordé la majorité anticipée à 16 ans. Pour subvenir à ses besoins, elle a alors enchaîné les petits boulots. Elle a été tour à tour vendeuse, gérante de boutique. De chouettes boulots, dit-elle, mais qui ne la passionnait pas vraiment. "Sans diplômes, c’était le mieux que je pouvais atteindre tout en pensant qu’un jour quelqu’un me donnerait ma chance”.

La suite, on la connaît. En 2005, elle a 20 ans lorsqu’elle coiffe la couronne de Miss Belgique après avoir été mannequin. Ensuite, il y a eu AB3 où elle présentait la téléréalité Miss Swan avant de rejoindre la RTBF où elle a officié à la météo. Puis M6 et TV5.

En 2014, elle débarque sur LCI et TF1 où elle remplace Catherine Laborde. Depuis, Tatiana Silva est aussi aux commandes de diverses émissions en tant qu’animatrice sur TF1 (Les Docs du Week-end), TMC (90’Enquêtes) et TFX (Les ultimes aventuriers). Sans oublier une incursion dans un épisiode de Joséphine, ange gardien l’an dernier.