People Tel père, tel fils ? Pour la première fois, Valentin Livi raconte sa fierté et sa solitude dans Paris Match.

"Je suis fier de ma filiation mais c’est plus simple quand je n’en parle pas." 25 ans après la mort de l’acteur, son fils a ouvert les portes de la maison familiale à Saint-Paul-De-Vence. "Ne pas pouvoir l’enlacer et dire papa tout au long de mon enfance m’a pesé, raconte celui qui a perdu son père alors qu’il n’avait que 3 ans. Mais c’est surtout sa force, son immense expérience de la vie qui m’ont manqué, qu’il me raconte son histoire, ses secrets…"

"Je suis l’homme le plus maladroit de la terre"

Sur la photo du magazine Paris Match, on y voit l’un des rares moments où Valentin a bien voulu imiter son père, Yves Montand. À gauche, en 1982 (six ans avant la naissance de Valentin) et à droite, 34 ans plus tard avec son mètre 93 et ses 27 ans. Enfant solitaire, le fils d’Yves Montand (mort d’un infarctus le 9 novembre 1991 juste après le tournage d’IP5) et Carole Amiel a ainsi trouvé sa voie dans les jeux vidéo. "Avec un associé, je développe un projet d’école de jeux vidéo dans laquelle j’enseignerai. Elle devrait ouvrir à la rentrée prochaine." Pas question pour lui de profiter de son héritage, il voulait s’accomplir par ses propres moyens. Davantage cinéphile que chanteur, Valentin retiendra surtout certaines mimiques de son illustre artiste de paternel. "Je fais très bien le Papet. Ou je m’amuse à reprendre : Il est l’or mon segnor, de la Folie des grandeurs. Il m’arrive aussi de prendre sa canne et de la faire tourner entre mes doigts. Ça me donne la sensation d’avoir une petite connexion avec lui."

Si les conquêtes célèbres (Edith Piaf, Simone Signoret, Marilyn Monroe) jalonnaient la vie de son père, Valentin ne serait pas un bourreau des cœurs. "Je suis l’homme le plus maladroit de la terre, confie celui qui n’a eu que deux relations d’amour. Si au moins il avait pu me léguer une liste avec de bonnes astuces de séduction !" C’est sûr, avec cette autodérision, Valentin est bien le fils de son père.