Des anciennes femmes de ménage de la famille Trump livrent quelques détails surprenants sur les manies de la Première dame.

Etre la Première dame des Etats-Unis ce n'est pas de tout repos. Melania Trump ne dira pas le contraire. En plus de ses nombreuses missions et apparitions officielles, l'ancienne mannequin vient de faire l'objet d'un livre: "L'art de son accord: l'histoire inédite de Melania Trump". Dans ce nouvel ouvrage, la journaliste Mary Jordan s'intéresse à la manière dont Melania Trump évolue dans la sphère présidentielle américaine. Pour l'occasion, deux de ses anciennes femmes de ménage ont révélé quelques-unes de ses habitudes, qu'elle aurait peut-être préféré garder pour elle.

On apprend ainsi que Melania Trump insiste pour que les traces laissées par l'aspirateur sur les tapis et la moquette le soient dans un certain sens. Il est également totalement interdit de déplacer les six bougies parfumées à la cannelle disposées près de son ordinateur. Tout comme son mari, Melania Trump utilise en quantité de l'autobronzant, les femmes de ménage avaient donc comme mission de s'assurer qu'aucune trace orange ne soit laissée sur les surfaces blanches et dans la salle de bain. Finalement, les employés devaient impérativement porter des gants en latex et des couvre-chaussures bleus en tissu.

Si ces exigences peuvent paraître surprenantes, les femmes de ménage assurent néanmoins qu'elles gardent un excellent souvenir de Melania Trump. Celle que l'on juge parfois comme étant froide, ne le serait finalement pas du tout.