Paris Hilton a été prise en flagrant délit d’homophobie à bord d'un taxi


NEW YORK Pas toujours rose la vie de la riche héritière de l'empire hôtelier Hilton. Alors que la blonde demoiselle tapait tranquillement causette avec un ami sur la banquette arrière d'un yellow cab new-yorkais il y a peu, le conducteur dudit taxi a eu la bonne idée d'enregistrer les échanges de haut vol de Paris et de son confident. Bien inspiré fut-il, car la langue fortunée n'a pas manqué de déraper. On trouve désormais l'essence de leur conversation partout sur le net.

Miss Hilton y décrit en ces termes les homosexuels: "Ces types sont les plus chauds du monde, les gays sont dégoûtants, la plupart d’entre eux ont probablement le sida". Un discours sans équivoque, aussi écervelée soit-on. Son porte-parole – qui doit avoir des journées bien remplies, le pauvre – s'est forcément empressé de rebondir en affirmant que "les propos de Paris Hilton visaient seulement à exprimer que le sexe non protégé est dangereux pour tout le monde et peut mener à une maladie mortelle."

Nous avions donc pris malencontreusement pris sa philanthropie pour de l'homophobie. Mais les journalistes voient toujours le mal partout, c'est bien connu.

© La Dernière Heure 2012