Ce premier titre rassemble des chanteurs tels que Michael Jones, Annie Cordy, Pascal Obispo, Lââm, Plastic Bertrand ou encore Matt Pokora


BRUXELLES L'asbl Tour du coeur belge a dévoilé, mercredi après-midi, au restaurant de Laeken, son premier single intitulé "Notre Liberté", disponible sur itunes pour 1,29 euros.

L'annulation en décembre du sixième Tour des restos du coeur belges, faisant suite à la lettre de la veuve de Coluche, en septembre, demandant d'arrêter d'utiliser son image en Belgique et au Luxembourg, est un manque à gagner en argent et en visibilité pour la présidente de la Fédération des restos du coeur de Belgique Yvonne L'Hoest.

"Gommer l'image de Coluche, c'est enlever l'âme des restos du coeur. Plein d'articles écrits lors de ses visites en Belgique montraient pourtant qu'il incitait les restos du coeur à se développer au-delà des frontières françaises."

Le Tour avait rapporté environ 48.000 euros en 2012 et ses bénéfices allaient croissants. Avec la crise, Yvonne L'Hoest rappelle que les repas servis ont doublé en cinq ans et que leur clientèle a augmenté d'environ 20% entre 2011 et 2012.

Ce premier titre belge rassemble Michael Jones, Annie Cordy, Pascal Obispo, Anne Roumanoff, Lââm, Plastic Bertrand, Matt Pokora, Louisy Joseph ou encore Roberto Bellarosa de The Voice et l'artiste belge de l'année Jali.

Pour son compositeur, Merwan Rim, cette proposition était un signe lui permettant de rembourser sa dette. "A la mort de mon père, les restos du coeur ont aidé ma mère à assumer ses sept enfants durant deux rudes hivers. Ils offrent une part de liberté aux autres."

© La Dernière Heure 2013