Interrogée par son mari pour Vogue Arabia, Kim Kardashian n’y est pas allée avec le dos de la cuillère concernant les révélations fracassantes. 

Exemple : "J’essaie d’être une bonne personne et de tirer les leçons de mes erreurs." Ou encore : "L’argent a toujours été l’objectif, mais je suis aussi obsédée par la gloire, d’une manière embarrassante." Enfoncés, les grands philosophes. Ça, c’est du scoop.