Comme de nombreuses vedettes avant elle, Paris Hilton va devenir une héroïne de dessin animé

BRUXELLES L'avenir des stars passe-t-il par le dessin animé ? Ou, à tout le moins, le motion capture qui permet de recréer informatiquement, avec un réalisme assez saisissant, le moindre de leurs gestes ? La technique présente bien des avantages. Les comédiens sont assurés de présenter leur meilleur visage, dénué de rides, sans recourir à de longues heures de maquillage. Pour les réalisateurs, il est aussi possible de faire effectuer des cascades ahurissantes aux stars les plus arthritiques tout en évitant leurs habituels caprices.

Et puis, parfois, cela permet de compenser les faiblesses de jeu de certains... Comme Paris Hilton, par exemple. Exécrable comédienne, elle va devenir la vedette d'un dessin animé créé par Stan Lee. Oui, le créateur de X-Men ou Spider-Man . Très porté sur le talent dès qu'il est avantageusement blond puisqu'il avait déjà transformé Pamela Anderson en strip-teaseuse agent secret pour le cartoon Stripperella. Cette fois, c'est la propre vie de l'héritière de l'empire hôtelier qui sera mise en valeur. Ce qui promet de longues heures passionnantes de Celluloïds...

Loin d'être neuf, le mouvement de transformation des stars en "petits Mickeys animés" a pris énormément d'ampleur ces dernières années. Depuis que Kim Basinger se transformait en pin-up blonde de cartoon pour Cool world, en 1992, Tom Cruise, George Clooney, Steven Spielberg, Robert Smith, Samuel L. Jackson, Jerry Seinfeld, les Beatles, Audrey Hepburn, Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger, Dustin Hoffman, Michael Jackson, Elizabeth Taylor, Jennifer Aniston, Paul McCartney, les Rolling Stones ou Marlon Brandon ont vu leur image détournée dans South Park ou Les Simpson.

Angelina Jolie : sexy pixels

Au cinéma, Tom Hanks a lancé la nouvelle mode du motion capture avec Le Pôle express. Sans changer de costume, juste équipé de petits capteurs informatiques, il a ainsi pu jouer cinq rôles physiquement très différents, comme le Père Noël ou le contrôle de train. Plus récemment, Angelina Jolie et Anthony Hopkins ont suivi le mouvement avec Beowulf. Ce qui a permis à la plus sexy des comédiennes contemporaines de faussement dévoiler ses charmes via les pixels colorisés.

Steven Spielberg et Peter Jackson ont bien compris l'intérêt de la technique. Qui servira à donner une tout autre dimension au jeu de Thomas Sangster (Tintin), Andy Serkis (le capitaine Haddock) ou Eric Stoltz (le Dr Krospell) dans la trilogie Tintin, dont le tournage va débuter en septembre. En attendant, les amateurs de traditions peuvent toujours se rabattre sur Susan Sarandon (déjà à l'honneur dans Les Simpson), dessinée avec beaucoup de talent en sorcière maléfique pour Il était une fois.

C'est sûr, à l'avenir, les stars vont encore plus cartooner...



© La Dernière Heure 2008