Nouveau bras de fer en vue ? Entre les Sussex et les médias, c'est un peu je t'aime, moi non plus. Cette fois-ci, le Duc et la Duchesse ont peu goûté au dernier article de la BBC à leur sujet. 

S'appuyant sur des sources au sein de Buckingham Palace, le média britannique avançait que Meghan et Harry n'avaient pas demandé la permission à la Reine pour nommer leur fille Lilibet, le surnom de Sa Majesté. Fake news, a pesté leur porte-parole qui assure qu'elle a été la première avertie "Au cours de cette conversation, Harry a partagé leur envie de nommer leur fille Lilibet. Si la Reine avait refusé, ils n’auraient pas choisi ce prénom”, a-t-il martelé. Mais l'affaire pourrait aller plus loin puisque la réponse est accompagnée d'une menace sous forme de lettre juridique. Les avocats du couple, déterminé à ne pas se laisser faire, seraient déjà sur les rangs.