Si Loana voulait faire parler d’elle, c’est réussi. Depuis l’annonce de son hospitalisation suite à une overdose de médicaments et les accusations que la lauréate de la première saison de Loft Story a proférée à l’encontre de son amie Sylvie Ortega, coupable à ses yeux de l’avoir droguée et volée, il n’y en a plus que pour elle ou presque dans les pages people et sur les sites associés. Depuis, deux clans s’affrontent par réseaux sociaux interposés.

Le week-end dernier, Sylvie Ortega avait déjà répondu aux insinuations de la starlette qualifiant les accusations de “très graves” mais les mettant sur le compte des addictions de Loana. Ce jeudi 4 mars, le ton a cependant changé du tout au tout. Sylvie Ortega a dévoilé sur les réseaux sociaux de quoi mettre à mal la version du coma avancée par Loana.

Elle était consciente et tenait des propos cohérents

Face au remue-ménage que provoque l’affaire, elle s’est exprimée sur son compte Facebook et elle n’y va pas par quatre chemins. “Non, là ça va trop loin ! Stop !, écrit-elle. De une, Loana est partie consciente avec les pompiers de l’hôtel. C’est elle-même, à ma grande surprise, qui a voulu aller à l’hôpital. Elle est partie avec son sac à main et portefeuille, avec ses cb et papiers, en chaise roulante ! Loana n’a jamais été dans le coma !!!!! Il y avait le chauffeur en témoin, également la dame de l’hôtel et un des producteurs Guillaume Garnier qui m’a aidé à ranger les immenses dégâts !”

“Elle est partie en fin de matinée puis m’a téléphoné vers 18 h 30 en tenant des propos cohérents, ajoute-t-elle. Tellement conscience pour me dire ‘Sylvie, toi tu es clean, tu ne te drogues pas, tu ne bois pas. Stp, on va dire que tu m’as donné des médicaments car je refaisais une crise d’angoisse ! Je lui ai dis ‘hors de question Lolo, c’est est trop grave !”

La photo qui accable

Sylvie Ortega poursuit en égrainant tout ce qu’elle a fait pour remettre Loana sur de bons rails : 2 000 euros offerts pour un coiffeur, interventions d’un dentiste pour un montant hors de prix parce que cela s’est déroulé un dimanche… “Résultat, dans sa folie elle a balancé son dentier dans des poubelles. Et la gentille Sylvie a cherché le dentier dans les dégâts de la chambre !” “Et j’en passe”, conclut-elle manifestement très énervée par la tournure des événements.

En guise de preuve, Sylvie Ortega a publié la série d’échanges qu’elle a eue avec Loana pendant qu’elle était dans l’ambulance pour aller à l’hôpital. On y voit aussi une photo prise de l’intérieur du véhicule, par Loana. “Elle est dans le coma ??? Bordel, ouvrez les yeux. Elle me parle et se fait photo dans le camion des pompiers”, insiste la jeune femme.

Ces deux-là ne vont pas signer la paix de si tôt et la vérité risque d’avoir bien du mal à voir le jour…