La vérité selon Loana. C’est comme cela que l’on pourrait intituler l’intervention de la starlette sur Instagram ce lundi. Dans une vidéo, elle explique pourquoi elle n’était pas de la partie lors de l’émission consacrée aux 20 ans de Loft Story le 8 avril dernier, sur M6. Loft Story, c’est le programme qui a fait entrer la téléréalité – trash comme l’avait à l’époque surnommée la direction concurrente de TF1 – à la télévision française. L’absence de Loana était un non-sens parce qu’elle avait incontestablement été l’élément phare de la première édition et que ses ébats dans la piscine ont donné un coup de projecteur sans pareil sur l’émission.


La voix chevrotante, elle explique que tout va bien pour elle. “Même très bien”, insiste-t-elle. Et si elle n’était pas présente sur le plateau des 20 ans du Loft, c’est “tout simplement parce que j’avais le Covid et j’étais à l’hôpital”. Dans la foulée elle ajoute avoir passé 5 jours dans le coma, avoir fait un arrêt cardiaque et une infection pulmonaire ! “Il y a eu plein de rumeurs qui sont sorties, poursuit-elle. Je voulais vous dire la vérité et qu’en ce moment je me repose. Je suis très bien.”


Ce qu’elle a traversé explique à ses yeux son apparence sur le selfie posté dimanche sur Instagram. Plusieurs de ses followers n’avaient pas manqué de lui faire remarquer qu’elle avait l’air fatiguée : “Petite mine… Ressaie-toi.”, “Madame, prenez soin de vous, loin de ces réseaux, vous semblez encore fragile, il y a un temps pour tout”, “franchement Loana arrête les réseaux c’est mieux pour toi. Je pense que tu n’as encore rien compris. Il faut que tu arrêtes…. Et prend soin de toi, tu n’es pas dans ton assiette…”

Il n’est pas certain que ses propos en vidéo ont rassuré qui que ce soit sur son état de santé. Après tout, le Covid, 5 jours de coma, un arrêt cardiaque et une infection pulmonaire, c’est tout sauf banal. Encore faut-il que ce soit vrai. Car si l’on se réfère aux informations données par Gilles Verdez dans Touche pas à mon poste, Loana aurait en réalité été hospitalisée suite à une surdose de médicaments associée à une forme sévère du Covid avait indiqué Le Parisien.