Après avoir été internée dans un hôpital psychiatrique à la suite d'une overdose médicamenteuse, la star de la téléréalité avait ensuite rechuté récemment. Aujourd'hui, on apprend que Loana vient d'être frappée par une souche grave du Covid 19.

Le propriétaire de l'appartement qu'elle louait a en effet révélé au Parisien qu'elle était atteinte du coronavirus. "Au plus mal, Loana souffre d'une forme sévère du coronavirus",selon le quotidien français. Hospitalisée depuis plusieurs jours, la starlette a même été intubée. Des proches ont tenu à rassurer ses fans dans le Parisien en précisant que Loana était "sortie d'affaire". "Elle était encore très fatiguée et en observation en début de semaine."

La première gagnante du Loft ne sera donc pas présente sur le plateau de C8 ce soir. Benjamin Castaldi y présente en effet un prime spécial sur les 20 ans de Loft Story.

Steevy Boulay: "Moi, c'est terminé. Je ne veux plus entendre parler de cette fille"

A l'occasion de cette émission spéciale, plusieurs anciens candidats se sont exprimés au sujet de la lofteuse star. Invité sur Non Stop People, Steevy Boulay n'a en effet pas caché sa colère envers Loana. La raison ? Son ancien acolyte de la téléréalité lui a plusieurs fois proposé son aide mais ses appels sont restés sans réponse. "Moi, c'est terminé. Je ne veux plus entendre parler de cette fille. Quand vous tendez la main à quelqu'un trois fois et qu'elle ne vous répond même pas, le b.a-ba de la politesse c'est au moins de dire : 'Merci Steevy, mais non'. L'ignorance, c'est quelque chose de terrible. Une fois, deux fois, trois fois, ça ne passe pas." 

Steevy Boulay explique même que d'autres lofteurs ont connu la même mésaventure avec Loana. "Julie aussi. Elle lui a proposé de l'héberger, de la voir, de l'aider. Delphine aussi. Et elle n'a répondu à absolument personne. J'en suis à un point où je me dis qu'elle ne nous aime pas, a conclu à Non Stop people celui qui est sociétaire aux Grosses têtes de Laurent Ruquier aujourd'hui. Ou sinon elle veut rester dans cette galère. En tout cas, on ne peut pas nous reprocher à nous de ne rien avoir fait pour l'aide."