"Je trouve abominable qu’il doive faire face à tout cela", déplore Lori Anne Allison, qui a été mariée à Johnny Depp de 1983 à 1986, dans The Post. "Johnny a un si grand cœur. Il mérite d’être heureux. Il n’a jamais levé le petit doigt sur moi et je ne l’ai jamais vu avoir le moindre comportement violent envers quelqu’un d’autre non plus. Je ne lui souhaite que le meilleur et j’espère qu’il pourra rapidement retourner à ce qui l’anime le plus dans la vie : ses rôles au cinéma. Nous n’avons pas été mariés longtemps, mais nous avons vécu de nombreux et merveilleux moments ensemble."

À l’heure où Amber Heard doit donner sa très attendue version des faits dans le procès pour divorce qui l’oppose à la star de Pirates des Caraïbes ce lundi à Londres, ce témoignage de l’ex-maquilleuse aujourd’hui âgée de 62 ans dans The Post fait l’effet d’une bombe.

Après le soutien de deux autres de ses ex-femmes comme les artistes Winona Ryder et Vanessa Paradis, Johnny Depp redore quelque peu son image d’homme violent avec cette défense publiée par voie de presse.

En effet, depuis le début du procès, l’acteur de 57 ans en prend pour son grade. De la drogue aux quantités immenses d’alcool en passant par des discussions qui tournent mal ou des meubles qui volent dans les pièces, tout - y compris le cacagate, des photos et vidéos intimes - a été déballé sur la place publique.

Johnny Depp poursuit toutefois sa vérité : prouver que son ex-compagne Amber Heard a tout manigancé et l’accuse à tort. Quitte même à ruiner sa carrière et sa fortune avec ce procès.