Nouvelle vie, nouveau job. En disant "oui" au roturier Kei Komuro, la princesse Mako a provoqué un véritable petit séisme au Japon. À 30 ans, la fille aînée du prince héritier Akishino a bouleversé les traditions de l'empire, tournant le dos à ses titres et à sa rente par amour. Le 14 novembre dernier, le couple rebelle foulait le sol américain ensemble sous les flashes des photographes. Aujourd'hui, on en sait un peu plus sur le quotidien de la Japonaise.

Expertise

Selon le magazine People, Mako a décroché du travail au Metropolitan Museum of Art, aussi connu sous le nom de Met. Celle qui est diplômée en art et patrimoine culturel de l'International Christian University assiste les conservateurs du musée en tant que bénévole. L'experte en histoire de l'art fait parler son savoir au sein de la collection d'art asiatique du prestigieux établissement qui est situé tout près de son nouveau nid douillet de Manhattan. La princesse et l'avocat se sont mariés en octobre 2021 après trois années de reports et de polémiques.