Elle a quitté sa colocation sans explications ", révèle le magazine Closer. En 2011, déjà, Mallaury Nataf s’était retrouvée à la rue du jour au lendemain à la suite de violences conjugales. Après des années à vivre comme une SDF, l’ex-star de la sitcom Le miel et les abeilles avait finalement retrouvé un logement et un emploi dans une boulangerie. C’était en 2018. On l’avait même revue en télévision l’année dernière, dans la série Les mystères de l’amour sur TMC. Mais sa situation financière restait toutefois précaire.

Jean-Luc Azoulay, le producteur des Mystères de l’amour, assure ne "pas être surpris" du sort de la comédienne. "Pendant les huit mois où Mallaury a incarné le personnage de Lola dans la série, nous avons eu l’occasion de beaucoup parler, a-t-il confié à Closer. Elle évoquait ses années de rupture avec la société comme une expérience artistique formidable. Mallaury est une artiste. Qu’elle soit de nouveau dans la rue explique peut-être qu’elle a eu envie d’y retourner, tout simplement."

Il confesse aussi que la comédienne de 48 ans était "une mystique, persuadée qu’elle a une mission sur Terre" . "Elle était parfaitement acceptée par l’équipe de tournage, conclut le célèbre producteur. Elle ne posait aucun problème. Mallaury n’a pas été virée. Elle est partie d’elle-même. Peu avant le premier confinement du mois de mars, elle n’a plus répondu aux appels de la production pour connaître ses disponibilités afin de caler des dates de tournage, comme on le fait pour tous les comédiens. Plus aucun signe de vie… Encore une fois, cela lui ressemblait tellement !"