Dans The Meaning of Mariah Carey, biographie écrite de sa main, la diva fait parler son grand coeur. Cette anecdote au sujet de Diana Spencer, morte tragiquement en 1997, nous le prouve.

C'est à New York, en 1995, que Mariah Carey croise la route de celle qu'elle a toujours admirée lors d'une sauterie. À l'époque, la "Princesse des coeurs" vit pleinement sa liberté loin de la famille royale britannique, mais ses yeux ce soir-là ont profondément marqué la chanteuse. "Elle avait ce regard - la terreur sourde de n'être jamais laissée seule. Nous étions toutes les deux comme des animaux acculés en robe haute couture", se souvient-elle aujourd'hui.

La star en est convaincue : vivre à l'ère des réseaux sociaux aurait pu faire un bien fou à Lady Di, poursuivie sans relâche par les paparazzis. "J'aurais aimé que la princesse Di ait vécu assez longtemps pour avoir Instagram ou Twitter. J'aurais aimé qu'elle ait vécu pour voir les gens devenir la presse", estime Mariah Carey. Selon elle, ses fans auraient fait front et une autre issue aurait, peut-être, été possible.