La journaliste de France 3 vit avec un ministre. Elle a décidé de ne plus présenter Soir 3

DE NOTRE CORRESPONDANT EN FRANCE SERGE BRESSAN

PARIS À 32 ans, et même si elle présente pour la deuxième saison Soir 3 en semaine sur France 3, elle assure n'être qu'une PMC - une Personne Moyennement Connue. N'empêche ! En France, même une PMC et sa vie privée intéressent la presse people. Ainsi, Marie Drucker (fille de Jean, ancien P-DG d'Antenne 2 et fondateur de M6, et nièce de Michel l'animateur) vient de l'apprendre à ses dépens.

Avant-hier en début de soirée, un communiqué signé Marie Drucker annonce que, pendant la campagne électorale pour la présidentielle 2007, elle cessera la présentation du journal de la Trois - à compter du 23 février et jusqu'au 7 mai 2007 : "Je partage la vie d'un homme public. Un journal a pris délibérément le parti aujourd'hui d'exposer ma vie privée. Je poursuivrai ce journal en justice et j'entends demander réparation".

Ni le nom du compagnon ni celui du journal n'étaient cités. Pourtant, hier au petit matin, dans le microcosme médiatico-parisien, le nom de l'homme public circulait : François Baroin, actuel ministre de l'Outre-Mer, divorcé depuis deux ans. Des initiés étaient au courant (la rumeur affirme que Le Monde devait sortir l'info en début de semaine avant de se raviser, une info parue ensuite dans France-Soir).

Mais l'affaire s'est accélérée quand, en fin de journée, mercredi, Marie Drucker apprend qu'un hebdo people, Bon Week, sera en kiosque ce jeudi avec des photos à la une et sur deux pages intérieures. Des photos où l'on voit tendrement enlacés la journaliste et le ministre - "dans les rues de Barcelone", précise le journal.

Hier en début d'après-midi, François Baroin annonçait, par communiqué : "N'ayant jamais exposé ma vie privée, j'ai, comme tout citoyen, le droit au respect de celle-ci. Un journal a cru devoir porter atteinte à ce droit. J'entends donc lui demander réparation en justice comme je le ferai systématiquement. J'entends ainsi rigoureusement protéger la femme qui partage ma vie et ma vie privée ".

Quant à la présidence de France Télévision, elle a tenu à "manifester de la manière la plus ferme sa totale solidarité ". Dans un passé récent, elle avait déjà été confrontée à une situation similaire et dû demander à Béatrice Schönberg, mariée à Jean-Louis Borloo, ministre de l'Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement, de cesser la présentation des journaux du week-end sur France 2 durant la prochaine campagne électorale.

Marie Drucker a devancé, elle, la demande...



© La Dernière Heure 2006