C’est le grand écart pour Marion Cotillard. 

Qui, en attendant d’incarner Cléopâtre dans Astérix et Obélix : l’empire du milieu que va réaliser Guillaume Canet, elle tient le rôle d’ambassadrice de Greenpeace en Antarctique pour sensibiliser le monde aux dangers que notre mode de vie fait courir à cette région polaire. 

"C’est la première fois que je vis sur un bateau, et c’est extraordinaire de passer du temps avec les équipes de Greenpeace et les scientifiques qui abattent un boulot essentiel pour comprendre les menaces auxquelles sont confrontés les océans, comme le changement climatique, la pêche industrielle ou la pollution par les plastiques", a-t-elle expliqué. Les réseaux sociaux vont peut-être encore se moquer, mais au moins, elle paie de sa personne pour les causes auxquelles elle tient.