Bienvenue dans un monde où les divorces se font par écrans interposés. Coronavirus oblige, c'est sur Zoom que Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy ont mis un point final à leur houleuse séparation, dans les tuyaux depuis le tout début de la pandémie. 

L'audience virtuelle entre le camp de la styliste de 34 ans et celui du demi-frère de Nicolas Sarkozy, 51 ans, a été immortalisée par la presse sur accord du juge Lori Sattler ce 13 janvier. Et le cliché qui a circulé a fait jaser les réseaux sociaux. "Imaginez le stress pour s'habiller pour le divorce de Mary-Kate Olsen sur Zoom... Cette capture d'écran validée par le juge est une oeuvre d'art pandémique", a notamment commenté Rachel Handler, journaliste pour Vulture et New York Magazine, provoquant des dizaines de réactions. "Mettez la procédure de divorce de Mary-Kate Olsen au MoMA (Le Museum of Modern Art de New York, Ndrl)", a également conseillé un internaute inspiré. 

Reste à savoir qui de Mary-Kate Olsen ou d'Olivier Sarkozy gardera finalement leurs superbes demeures de la Grosse Pomme et des Hamptons.