Pas facile d’être la sœur d’Emmanuelle Seigner par les temps qui courent


PARIS Mathilde, qui est en pleine promo de son dernier film, Trésor , ne pouvait évidemment pas éviter les questions sur l’affaire Roman Polanski, son beau-frère. Et si elle avait déclaré il y a peu : “Si l’on me demande mon avis sur la question, je ne prendrai pas position, c’est clair”, elle avait ajouté : “Mais j’ai un message à faire passer : je veux que l’opinion publique, je veux que les gens, lorsqu’ils font des commentaires sur cette histoire, pensent à ma sœur et à ses enfants, ceux de Roman Polanski… Je voudrais donc que la presse arrête d’écrire quoi que ce soit sur le sujet.”

Mais au fil des interviews, Mathilde Seigner, connue pour son franc-parler, tient de moins en moins sa langue ! “Cette histoire est cauchemardesque pour Emmanuelle et ses enfants. Sur les faits, je n’ai rien à ajouter. On a dit tout et son contraire dans la presse. Même le soutien de la profession a desservi Roman. Les artistes ont crié au scandale sous prétexte qu’il avait du talent. Mais le talent n’a rien à voir là-dedans.”

Si elle ne désire pas revenir sur les faits, Mathilde ne comprend toutefois pas l’attitude des autorités américaines qui refusent de laisser tomber les poursuites. “La justice va à l’encontre de la plaignante, qui a officiellement retiré sa plainte. Cette histoire fait des dommages collatéraux dans sa vie, dans celle de ma sœur. Je veux que Roman sorte de prison, c’est tout.”

Un véritable cri du cœur qui ne changera probablement rien à la situation…



© La Dernière Heure 2009