Un séjour court, intense, et ponctué de polémiques. Durant quelques jours, Meghan Marke et le prince Harry se sont offert une tournée des grands-ducs à New York. Le point névralgique de cette tournée pas si royale ? Le Global Citizen Live, un événement caritatif mondial axé sur le changement climatique, un cheval de bataille parmi tant d'autres chez les Sussex.

"Ne faites pas la leçon aux autres"

Tenues hivernales de l'ancienne actrice malgré l'été indien, mise en scène pour Netflix... leur séjour dans la Grosse Pomme a été passé au peigne fin par la presse anglo-saxonne. Et même le retour du couple a fait débat. Écologistes autoproclamés, les parents d'Archie et Lilibet ont effet sauté dans un jet privé pour retrouver leur luxueuse villa de Montecito, comme en témoignent des photos publiées par le Daily Mail. "C'est l'hypocrisie qui agace vraiment les gens. Vivez votre vie comme vous le souhaitez. Mais ne faites pas la leçon aux autres sur la protection de l’environnement sans suivre vos propres conseils", a-t-on pesté sur les réseaux sociaux, où ce qui s'apparente à un deux poids, deux mesures n'est pas passé du tout. 

Déjà épinglés pour leurs nombreux vols en jet dès 2019, les Sussex avaient déjà dû présenter des excuses. "Nous pouvons tous mieux faire, personne n’est parfait. Nous avons tous la responsabilité de notre propre impact personnel. La question est de savoir comment nous pouvons le compenser", avait déclaré le prince Harry, assurant qu'il prenait des vols commerciaux "99% du temps"