Le couple a dévoilé des photos inédites de son voyage en Afrique.

Meghan Markle et son époux, le prince Harry, défendent de nombreuses causes et ne cessent de le prouver. Le lundi 12 août, qui marquait la journée mondiale des éléphants, les parents du petit Archie, né le 6 mai dernier, ont partagé sur leur compte Instagram des photos de leur voyage entrepris au Botswana, en Afrique, en 2017. Casquette rivée sur la tête et matériel à la main, on y voit le prince se dirigeant vers un éléphant sous un magnifique ciel bleu. Sur d’autres clichés, on le voit accroupi aux côtés de sa femme près d’un autre pachyderme ou on devine la main de Meghan Markle tenant avec délicatesse la trompe d’un éléphant couché sur le sol.

Les publications du couple sont accompagnées de commentaires expliquant les conditions de vie dangereuses de ces géants d’Afrique : "Aujourd’hui, les éléphants sont face à de nombreux défis, le climat change et le feu détruit les ressources dont ils ont besoin. Ils sont particulièrement exposés aux conflits entre l’homme et la faune sauvage à cause de l’étendue de leur domaine. Trouver, préserver et créer des espaces naturels pour les éléphants revêt donc une importance primordiale pour leur préservation."

Meghan Markle et le prince Harry s’étaient discrètement rendus en Afrique à l’été 2017, quelques mois avant l’annonce de leurs fiançailles. Le fils cadet du prince Charles et de Diana a un lien très fort avec le continent africain auquel était aussi très attachée sa mère. Celle-ci s’était notamment rendue en Angola en janvier 1997, quelques mois avant l’accident qui lui a coûté la vie.

Le prince Harry et son épouse s’y rendront à nouveau à l’automne prochain. Cette fois, ils seront accompagnés de leur petit garçon qui y fera son premier voyage à l’étranger. Une destination hautement symbolique.