Aussi discret que cossu, Frogmore Cottage aura fini par capter les regards du monde entier. C'est que la demeure de Windsor cristallise malgré elle toutes les tensions liées au fameux "Megxit" depuis un an. Rénové du tout au tout - les travaux avaient coûté 2.7 millions d'euros aux contribuables -, ce qui devait être le nid douillet du prince Harry et de Meghan Markle restera comme un point noir dans le passage de l'actrice de 39 ans dans les rangs de la famille royal britannique. Et ce n'est pas fini...

Selon le Sun on Sunday, les Sussex auraient passé un deal en catimini avec la princesse Eugénie et son époux Jack Brooksbank pour que ces derniers puissent s'y installer à leur place. Pour ce faire, le quatuor n'aurait pas hésité à cacher le plan à Elizabeth II. "Initialement, cette idée d'Harry et Meghan concernant un emménagement d'Eugénie et Jack a pris les membres senior de la famille royale au dépourvu", a assuré une source durant le week-end. "La Reine n'en a été prévenue qu'une fois que le plan avait discuté entre les couples. C'est un accord établi entre Harry, Meghan, Eugénie et Jack. Ils ont lien très fort", a ajouté celle-ci. Le Daily Mail rapporte d'ailleurs que les dernières possessions des Sussex encore à Frogmore Cottage ont été rapatriées vers la Californie le vendredi 20 novembre. Les parents d'Archie n'ont jamais paru aussi loin du Royaume-Uni.