Voilà une nouvelle qui risque de diviser. Depuis quelques semaines, Harry crispe (encore) les observateurs de la monarchie britannique. La raison ? Le prince de 37 ans refuse de mettre les pieds au Royaume-Uni, car il estime que sa sécurité et celle de sa famille n'y sera pas correctement assurée.

Invitée de dernière minute

Pour cette raison, officielle du moins, le petit-fils d'Elizabeth II avait décidé qu'il ne se rendrait pas à l'hommage au prince Philip du 29 mars à Westminster Abbey. Pourtant, le duc entend voyager aux Pays-Bas pour assister à ses Invictus Games. Aujourd'hui, on apprend que Meghan Markle a même daigné l'accompagner. C'est donc ensemble que les Sussex rallieront La Haye pour l'événement sportif qui se déroulera du 16 au 22 avril. Il s'agit du premier voyage européen du couple depuis le "Megxit" et on ignore encore si Archie, 2 ans, et Lilibet, 10 mois, seront de la partie. Ce qui est certain, c'est que la nouvelle a fait grincer des dents outre-Manche où cette décision a rapidement été qualifiée d'"égocentrique". Les membres de la famille royale auraient "levé les yeux au ciel" en apprenant que Meghan Markle sera bien aux côtés d'Harry cette fois-ci, affirme le Mirror. Dans moins d'une semaine, de nombreux regards seront tournés vers les Pays-Bas.