Le couple veut devenir "indépendant financièrement".

C'est l'un des objectifs affichés de la crise nommée "Megxit" : Meghan et Harry entendent gagner leur propre argent et ne veulent plus être limités ni par leur statut, ni par l'allocation royale. Ce petit pactole, nommé "Sovereign Grant" dans la langue de Shakespeare, est distribué par Elizabeth II et représentait la coquette somme de 82 millions de livres (96,5 millions d'euros) en 2018-2019. Cependant, elle ne constituerait que 5% des revenus des Sussex. L'occasion de se demander à combien s'élève la fortune de ceux que la presse britannique nomme volontiers les "Royal Rebels". 

"Suits" a rendu Meghan riche

Commençons par l'ancienne actrice. À la grande époque de sa série Suits, elle empochait en moyenne 50 000 dollars par épisode. Pour rappel, l'Américaine a interprété l'avocate Rachel Zane durant 7 saisons. Le magazine Town and Country précise que ses revenus annuels s'élevaient à 450 000 dollars par an avant de devenir Duchesse. Un montant qui incluerait jusqu'à 80 000 dollars de partenariats divers et variés auxquels elle donnait de la visibilité grâce à son compte Instagram. De plus, elle aurait touché 187 000 dollars pour son apparition dans le film Remember Me, sorti en 2010, et 171 000 dollars pour The Candidate, sorti la même année. En tout et pour tout, sa fortune est estimée à 5 millions de dollars, soit 4,5 millions d'euros. 

© MAXPPP

Harry, prince multimillionnaire

Cette somme paraît dérisoire par rapport à celle accumulée par le prince Harry au fil des années. Elle s'élèverait à 40 millions de dollars. Selon RTL, l'héritage de Lady Di lui aurait apporté 12 millions d'euros alors que le Times avance qu'il touche 5 millions de livres chaque année, tout comme son frère le prince William. Le couple a également reçu Frogmore Cottage des mains d'Elizabeth II après leur mariage le 19 mai 2018. Un lieu où ils ont abattu d'importants travaux financés par le contribuable à hauteur de 2,4 millions de livres. Outre-Manche, cette pilule a d'ailleurs beaucoup de mal à passer : Meghan et Harry sont accusés de cracher dans la soupe. À l'avenir, Meghan et Harry pourraient bien s'inspirer des Obama et accumuler de juteux contrats de sponsoring. Et exploser les compteurs ? 

© BELGA/AFP