Des 400 coups au silence radio. On le sait : le prince Harry s'est isolé de la famille royale au point de recevoir un accueil glacial à son retour pour les funérailles de Philip. Et le duc de Sussex serait dans la même situation vis-à-vis de ses amis de longue date. Parmi eux ? Tom Inskip, alias "Skippy", vieux copain rencontré sur les bancs d'Eton. Un revirement qui aurait eu lieu dès le mariage de frère de William avec Meghan Markle en 2018.

"Meghan a trop changé Harry. On l'a perdu." La phrase est lâchée par l'intéressé dans Finding Freedom, la récente biographie consacrée aux Sussex dont la presse britannique a republié un extrait. À ce moment-là, "Skippy", désabusé, ne comprend pas pourquoi il a pu assister à la cérémonie de Windsor, mais pas à la fête privée de Frogmore House à laquelle des personnalités comme George et Amal Clooney ont pourtant été conviées. Le couple hollywoodien l'avouera lui-même par la suite : il connaissait à peine Meghan et Harry avant le Royal Wedding, au même titre qu'Oprah Winfrey. Le début d'une spirale qui entraînera finalement le "Megxit" un an et demi plus tard...