People

Une coûteuse escapade de Meghan Markle, l'épouse du prince Harry, à New York choque le Royaume-Uni où la famille royale veille soigneusement à éviter tout dérapage tape-à-l’œil.

Les dépenses engagées lors de cette "baby shower", fête organisée entre une future maman et ses amies, ont fait froncer le sourcil aux Britanniques, même s'ils n'ont pas payé la note.

La suite à l'hôtel The Mark, où a logé la duchesse de Sussex, coûte 75.000 dollars (66.000 euros) la nuit, selon la presse britannique. Et Meghan, enceinte de 7 mois, est repartie au Royaume-Uni en jet privé, alors qu'elle soutient la cause environnementale.

"Pouvez-vous être philanthrope en public et vivre comme une impératrice romaine en privé? " s'interrogeait le Daily Mail vendredi, se demandant ce que la reine Elizabeth II penserait de cet "extravagant voyage".

Certains fans de l'ex-actrice américaine de 37 ans affichaient leur réprobation.

"Elle ne peut pas se mettre au niveau des gens, puis ensuite s'envoler pour une 'baby shower' aux dépenses faramineuses sans s'attirer des critiques", estimait un utilisateur du forum mumsnet. "Je n'ai aucune objection à ce qu'elle dépense son propre argent, mais qu'elle le fasse discrètement".

Le quotidien conservateur The Times soulignait que derrière ce "flot d'indignation" se cachait peut-être un malentendu culturel. "Pour certains esprits britanniques, le simple concept de 'baby shower' -une importation américaine- semble inapproprié", relevait le journal.

Les stars ont défilé mercredi à l'hôtel cinq étoiles où se tenait la fête, les bras chargés de cadeaux pour le futur bébé qui sera septième dans l'ordre de succession au trône. Parmi elles, l'avocate Amal Clooney et la joueuse de tennis Serena Williams.

Le couple superstar Beyoncé et Jay-Z a félicité la future maman sur les réseaux sociaux, lui souhaitant "beaucoup de joie".