Meghan Markle considère le prince Andrew comme "l'oncle gênant", a affirmé ce jeudi, au Sun Online, une source bien informée sur le gotha britannique.

Ce même témoin a précisé que la femme d'Harry estimait qu'Andrew, l'un des fils d'Elizabeth II, "n'est pas un grand atout pour la famille" et qu'il fera partie "des personnes qui ne lui manqueront pas" maintenant qu'elle s'est retirée des Windsors.

Meghan Markle trouverait même Andrew "guindé et pompeux".

Pour rappel, le prince Andrew est vivement critiqué pour les liens qu'il a entretenus avec Jeffrey Epstein, un financier américain défunt accusé de trafic de mineures.