People La reine a décidé de prendre les choses en main concernant la communication de la Duchesse de Sussex.


Les couacs de la communication pour annoncer la naissance du premier enfant de Meghan Markle et du Prince Harry, le 6 mai dernier, a laissé des traces. La reine Elisabeth n'a en effet pas accepté que le porte-parole de Buckingham soit discrédité. La souveraine de 93 ans a alors décidé d'agir comme le révèle le Daily Mail

Une source a révélé au tabloïd britannique que la reine souhaite qu'un conseiller surveille les faits et gestes de la toute jeune maman : " Il faut être sûr que les Sussex soient organisés avec le reste de la famille royale et qu'ils n'érigent pas leur propre état indépendant de Frogmore (là où réside le couple). La famille royale a une organisation très stricte. Il y a un ordre établi : la reine, le prince Charles, les Cambridges (Kate et William) et les Sussex. Il faut respecter cette chaîne". 

Cette surveillance plus accrue des Sussex a d'autres conséquences : " Plus de question de faire une sortie officielle et d'éclipser les autres membres de la famille royale". Le protocole, c'est le protocole !