People Si, pour vous, l’histoire entre Michael Jackson et la Belgique se limite aux trois concerts qu’il a donnés chez nous, vous vous trompez lourdement. Les connexions sont bien plus nombreuses et surtout surprenantes.

Peut-être étiez-vous de ces 40000 personnes présentes à Werchter lorsque le Dangerous Tour de Michael Jackson y a fait étape en 1992 ? Et peut-être étiez-vous de ceux qui, avec un œil des plus attentifs, avaient remarqué cet écusson un peu spécial cousu sur la manche gauche de la veste que le chanteur portait ce jour-là… C’était un badge du RACB, le club automobile royal de Belgique ! La veste en question et sa petite touche belge illustraient aussi le programme de la tournée. Que faisait-il là, ce badge ? Le Roi de la pop était-il un inconditionnel de l’association belge fondée en 1896 dont les missions sont l’assistance, les conseils et le sport automobile ? La réponse se trouve dans le livre La Belgique de Michael Jackson à paraître le 25 juin prochain à l’occasion des dix ans de la mort du King of Pop. L’ouvrage est truffé d’anecdote du genre, comme cet échange de t-shirts qui a eu lieu le même soir, toujours à Werchter, entre Eddy Merckx et la star en tournée. Du pur surréalisme à la belge.

(...)