Non, le quotidien du "King of Pop" ne se résumait pas seulement aux "strass et aux paillettes". Comme d'autres pans de sa vie, Michael Jackson a vu sa relation avec ses trois enfants, Paris et ses deux fils, être l'objet de nombreuses spéculations et de rumeurs. Aujourd'hui, sa fille de 22 ans fait de nouvelles révélations qui aident à mieux cerner l'icône.

"On voyait tout"

"Mon père était vraiment super pour faire en sorte que l'on soit cultivé et que l'on reçoive une bonne éducation qui ne se résumait pas aux strass et aux paillettes, comme le fait d'aller d'hôtels en palaces 5 étoiles", a confié le jeune mannequin lors d'une interview avec Naomi Campbell. "Et on voyait tout. On allait visiter des pays du tiers monde. On était confronté à tous les aspects de la réalité", a-t-elle ajouté. Si Paris Jackson conçoit qu'elle fait partie des "privilégiés", elle souligne que son éducation était basée sur le mérite. "Si on voulait cinq jouets, il fallait lire cinq livres. On devait le mériter, pas juste le prendre en se disant : 'ça, c'est à moi'. C'est comme le fait de travailler, travailler dur pour obtenir quelque chose, ça change tout. C'est une réussite", a-t-elle fait savoir.

Récemment, c'est le fils aîné de Michael Jackson, Prince, qui offrait une rare interview, la première depuis des années. "Mon père disait toujours: ‘le moment où tu arrêtes d’apprendre, c’est le moment où tu commences à mourir’. Je ne l’ai jamais oublié", s'était-il rappelé lors du talk-show "The Mix". "Il me manque de plus en plus chaque année. Comment pourrait-il en être autrement ? C’était mon père... J’ai beaucoup appris de lui", a-t-il confié le 17 mars.