Sabine Kehm, amie et porte-parole de la famille de "Schumi", a révélé que le champion de F1 voulait fuir les projecteurs.

Les informations sur l'état de santé de Michael Schumacher sont rares. La communication sur le multiple champion du monde de Formule 1 est cadenassée. Les déclarations officielles ne passent que par Sabine Hehm, ancienne journaliste et aujourd'hui attachée de presse de la famille Schumacher. Exceptionnellement, elle a accordé un entretien au journal allemand Suddeutsche Zeitung.

"La vie privée de Michael était sacrée avant l'accident, et tout le monde l'avait accepté. Beaucoup l'ont visiblement oubliée aujourd'hui" a déclaré Sabine Kehm avant de faire une révélation sur des propos que Schumi avait tenu avant son accident. 

"S'il était en Suisse, c'est parce qu'il voulait que sa vie privée soit respectée. Michael m'a dit un jour lors d'une discussion sur le sujet: 'Pas la peine de m'appeler l'année prochaine, je disparais'. Je crois bien que c'était son rêve secret: de pouvoir disparaître, c'est pour cela que je voudrais maintenant protéger sa dignité, et ne rien laisser échapper."