Déménager de la maison de son enfance n'est jamais facile pour les enfants. Les filles du président Obama n'y coupent pas. Tant de souvenirs...


Huit années ce n'est pas rien ! Si pour Michelle et Barack Obama, quitter la Maison Blanche signifie un retour vers davantage de quiétude, leurs filles laisseront derrière elles le foyer qui les a vu grandir. Comme pour n'importe laquelle des familles, déménager, c'est un pas vers un nouvel univers dans lequel il faudra se façonner de nouveaux souvenirs.

Malia avait 10 ans lorsqu'elle y a emménagé. Du haut de ses 18 ans, c'est aujourd'hui une jeune femme brillante qui entrera, après son année sabbatique, à Harvard. Sa petite soeur Sasha avait quant à elle 7 ans. Sans doute que cette maison pas comme les autres a été le témoin de chamailleries, de confidences, de joies, d'éclats de rire, de chagrins aussi. En janvier, les Obama diront donc adieu à ce foyer dans lequel ils ont passé huit années de leur vie. En attendant, Michelle Obama conseille à ses filles de profiter des derniers moments. "Nous encourageons les filles à prendre du recul, à appré­cier plei­ne­ment leur balade dans le jardin South Lane, à s’as­seoir quelques minutes sur le Truman Balcony. Nous voulons créer nos derniers souve­nirs", explique-t-elle lors d'une interview de l'animatrice américaine El­len DeGe­neres. "Ce sera très diffi­cile pour elles. Je pense qu’elles sont prêtes. Mais ce qui est sûr c’est qu’elles ne pour­ront jamais reve­nir frapper à la porte et demander à revoir leur chambre d’en­fant. Impossible !", ajoute-t-elle.

D'après leur mère, ce qui leur manquera le plus, c'est le personnel de la Maison Blanche : "Quand on y réflé­chit, les filles ont grandi ici. Le staff de la Maison blanche, on le voit tous les jours. Ces gens nous ont vraiment aidé à élever nos filles. Ils nous ont aimé, ils ont pris soin de nous. Mais à la seconde où nous quit­terons ces lieux, tout sera fini." Les Obama resteront dans un premier temps à Washington, Sasha doit encore terminer ses dernières années au lycée.