Jamais une First Lady n'avait été autant médiatisée. D'ailleurs, c'est en couverture du Glamour américain qu'on retrouve cette semaine Michelle Obama. Aux côtés de Sarah Jessica Parker et Kerry Washington, elle prend la pose pour défendre la cause des vétérans de guerre. Hyper classe, riche, toujours souriante et présente, la femme de l'homme le plus puissant de la planète a pourtant hâte de retrouver "une vie normale".

© Glamour US

Lors d'une interview avec la journaliste Rachael Ray, Michelle Obama explique regretter "sa vie d'avant". Embrigadées dans ce monde, ses filles et elle sont en effet soumises à des tas de restrictions. Et lorsque le mandat de son mari sera enfin terminé (en 2016), la première dame a déjà une idée de son premier souhait: " Je veux juste faire un tour en voiture avec la fenêtre ouverte". Cela fait en effet "sept ou huit ans" qu'elle n'a plus été autorisée à conduire.

© REPORTERS

Alors que Barack crie sa tristesse de voir les oiseaux quitter le nid, Michelle Obama est inquiète d'une toute autre manière pour ses filles. Ce qui l'importe, c'est surtout que Malia et Sasha "sortent de cela en adultes normales". C'est d'ailleurs pour cette raison que l'aînée de 16 ans a été autorisée à apprendre la conduite. “Je dois aver­tir les gens: faites atten­tion sur Washing­ton”, rigole-t-elle en évoquant son danger public d'adolescente.“Pour Malia, conduire lui donne un peu de norma­lité, histoire de faire comme les copains”, explique-t-elle à la journaliste, avant de confier que les cours étaient tout de même donnés par les services secrets... On fait comme on peut.